hedwige.ch

Une petite famille dans un grand camping car

Flower

Le tuyau

Nous découvrons à Brasov une excellente pâtisserie dont nous renonçons à retenir le nom roumain. Il s’agit d’un tuyau de pâte sucrée. Nous l’appellerons dorénavant « un tuyaux » et en mangerons autant que possible. A noter qu’un tuyau coûte entre 8 et 10 RON (CHF 2.- à 2.50)  et nourrit la famille.

Is it wine ? Maybe.

Lors d’une fête en Roumanie, on nous sert à boire un liquide jaunâtre issu d’une bouteille en plastique. Katja s’enquiert « Is it wine ? » Notre hôte ne la rassure pas, hilare : « Maybe ».

 

Albanie : la carte

Nous avons oublié notre carte d’Albanie dans un restaurant et nous en rendons compte beaucoup trop loin pour y retourner. Katja décide d’en acheter une nouvelle et nous nous rendons à Elbassan dans ce but. Elle interpelle une jeune étudiante pour lui demander où elle peut trouver une carte routière d’Albanie. L’étudiante lui répond interloquée « But, you are already in Albania ».

Comment faire sauter sa bûche en Albanie

Excès de vitesse en Albanie, 80 km/h au lieu de 50 km/h. Dans ce pays, en rase campagne sur des routes limitées à 100 km/h, chaque carrefour implique une limitation à 50 km/h sur quelques centaines de mètres. C’est évidemment là que la maréchaussée met les radars. Je suis donc devant un flic ne parlant qu’Albanais et qui m’informe par signe que mon permis est « kaput » et que je vais passer devant le juge. J’essaye de faire voir le plus possible mon désarroi, voir ma panique, mais rien n’y fait, ça va être ma fête. Au bout d’une dizaine de minutes de palabres inutiles, Katja sort d’Hedwige avec Virgile dans les bras et Maxence et Clovis présentent ds mines déconfites derrière la pare-brise. Cette scène émouvante perturbe le flic qui s’enquiert du nombre d’enfants que j’ai et s’ils sont tous mâles. La réponse lui convient : tout ému, il me rend mon permis et me dit d’être prudent.

Les flics de Kars

Kars, Turquie. Hedwige est innocemment parquée au milieu d’un carrefour sous un panneau « interdiction de s’arrêter ». Soudain, cinq flics nous encerclent dans le but de … visiter notre camping-car. Cette visite effectuée (ils n’avaient jamais vu ce genre de véhicule), ils repartent en souriant et … sans faire aucune remarque sur notre stationnement !

Saucisse

Un des repas préférés des enfants, après les crêpes, ce sont les saucisses de Vienne (ou de Francfort  c’est selon). Ça tombe évidemment assez bien puisque que c’est vite préparé et qu’on en trouve presque partout (hormis évidemment en Turquie …).

On en trouve presque partout certes, mais il est vite apparu à Clovis que l’art de la vienne n’était pas à portés de toutes les nations. Il a donc dûment comparé et noté la vienne croate, albanaise, bulgare, roumaine, hongroise, autrichienne et allemande.

Le résultat est sans appel mais néanmoins surprenant : la nation de la saucisse est …

La Roumanie

Si, si, parole de Clovis

Le tentaculaire marché de Kazanlak

Le Lonely Planet nous motive à un détour par Kazanlak, en Bulgarie. Il semble en effet que deux jours par semaine s’y tienne une marché tentaculaire où les marchants interpellent joyeusement les badauds. Le Lonely se fendant même du conseil « faites attention de ne pas acheter une selle de cheval … si vous n’avez pas de cheval ». En guise de marché, nous trouvons trois misérables allées mal achalandées, nous laissant penser que l’auteur n’a jamais vu un bazar de village en Turquie.

La désinfection

Lors du passage de la Turquie à la Bulgarie, nous devons nous acquitter d’une taxe pour désinfecter Hedwige, passage obligatoire pour éviter toute contagion musulmane au pays de la bière et des minijupes. Au final, l’opération consiste à rouler dans quelques centimètres d’eau boueuse.

Auto-école à Kars

Kars est une ville de quelques centaines de milliers d’habitants, à l’extrême est de la Turquie. C’est, de notre voyage, l’endroit où les règles de circulation sont sans aucun conteste les plus aléatoirement respectées. On y passe les ronds-points à contre sens, on y dépasse par la droite dans les carrefours dont les feux sont au rouge, on y parque en triple, voire quadruple file, entre autres. Chez les Marin, l’expression « t’as fait auto-école à Kars » est entrée dans le langage courant, et nous avons eu souvent l’occasion de l’utiliser !

Maliq – Gramsh

Nous avons l’intention d’emprunter la route entre Maliq et Gramsh en Albanie mais ne connaissons pas son état. Nous demandons à un patron de bistrot qui nous rassure et nous encourage à y aller. La route se dégrade et nous demandons de nouveau à un chauffeur d’un camion militaire, lequel nous déconseille de continuer. Finalement, l’officier présent le contredit et nous assure que c’est faisable en camping car. Il nous faudra deux jours pour parcourir 70 km. Toujours écouter les chauffeurs, pas les officiers !